Changes in the Effects of Monetary Policy on Disaggregate Price Dynamics

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs examinent l’évolution de l’incidence des chocs de politique monétaire sur la distribution des prix individuels et des volumes de consommation des ménages afin d’évaluer comment la politique monétaire influe sur la dynamique de l’inflation aux États-Unis. Comme la réaction de l’inflation globale aux chocs de politique monétaire est déterminée par celle de ses composantes sous-jacentes, le degré de non-neutralité monétaire résulte au bout du compte des effets de prix relatifs au niveau sectoriel. Les auteurs constatent une forte hétérogénéité des comportements de prix entre secteurs lorsqu’ils utilisent un modèle FAVAR à coefficients variables dans le temps. La majorité des prix diminuent après un choc de politique monétaire négatif et la dispersion des prix s’atténue. Les auteurs lient ces résultats empiriques à un modèle d’équilibre général dynamique et stochastique multisectoriel et montrent que ceux-ci cadrent avec l’hétérogénéité des décisions de prix des entreprises et les variations de l’importance du canal du coût marginal de production et du degré de flexibilité des salaires.

Publication :

Journal of Economic Dynamics and Control (0165-1889)
Mars 2013, vol. 37, no 3, p. 543-560