Extracting Information from the Business Outlook Survey Using Statistical Approaches

Disponible en format(s) : PDF

Depuis l’automne 1997, les bureaux régionaux de la Banque du Canada mènent chaque trimestre une enquête auprès d’entreprises d’un bout à l’autre du pays. Cette enquête, dont les résultats sont résumés dans le bulletin Enquête sur les perspectives des entreprises, s’appuie sur un questionnaire portant sur des sujets importants pour la Banque, notamment l’activité économique, les pressions sur la capacité de production, les prix et l’inflation ainsi que les conditions du crédit. L’objectif de l’auteure est de faciliter notre compréhension du contenu informatif de l’enquête en prolongeant la recherche de Martin et Papile (2004) de deux grandes manières. Tout d’abord, comme toutes les questions de l’enquête sont destinées à capter un aspect de l’activité économique et que, dans ces conditions, elles se recoupent, l’auteure utilise diverses méthodes pour extraire les variations sous-jacentes communes aux indicateurs, soit une approche subjective (moyenne simple), une analyse en composantes principales et une analyse factorielle. Elle évalue ensuite le contenu informatif de ces mouvements en se livrant à une analyse de régression ainsi qu’à un exercice de prévision. Les résultats de ce travail donnent à penser que toutes les méthodes servant à extraire l’information de l’enquête fournissent des mesures très similaires des variations sous-jacentes communes. Cette variable sousjacente semble être un indicateur utile de l’activité économique, surtout pour ce qui est des dépenses d’investissement. Toutefois, le solde des opinions concernant la progression future des ventes demeure un meilleur indicateur de la croissance du PIB réel que n’importe quelle mesure des variations communes.