Lise Pichette

Directrice régionale (Analyse économique)

Lise Pichette a été nommée, en novembre 2014, directrice régionale (Analyse économique) au Bureau régional de la Banque du Canada pour le Québec. À ce titre, elle dirige les travaux de recherche et d’analyse sur l’évolution économique et sectorielle de la région, en supervisant notamment l’enquête de la Banque sur les perspectives des entreprises dans la province. Elle joue en outre un rôle de premier plan dans les activités du Bureau en communiquant les messages de la Banque à divers publics externes et en favorisant l’échange de points de vue sur l’économie et la politique monétaire.

Mme Pichette s’est jointe à la Banque en 1997 à titre d’économiste au département des Recherches (aujourd’hui le département des Analyses de l’économie canadienne). En 2005, elle a été nommée chercheuse principale à la Section de l’analyse régionale, au Bureau régional du Québec, poste qu’elle a occupé jusqu’à sa nomination comme représentante principale.

Née à Montréal, au Québec, Mme Pichette est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Notice biographique : Lise Pichette

Communiquer avec

Directrice régionale (Analyse économique)
Analyses de l'économie canadienne
Analyse régionale

Banque du Canada
1501, avenue McGill College, Bureau 2030
Montréal, QC, H3A 3M8

Dernières parutions

An Alternative Estimate of Canadian Potential Output: The Multivariate State-Space Framework

Document d’analyse du personnel 2018-14 Lise Pichette, Maria Bernier, Marie-Noëlle Robitaille
Dans cette étude, nous élargissons le modèle espace d’états proposé par Blagrave et autres (2015) en décomposant la production potentielle du Canada en deux facteurs : la productivité tendancielle du travail et le facteur travail tendanciel.

Dismiss the Gap? A Real-Time Assessment of the Usefulness of Canadian Output Gaps in Forecasting Inflation

Document de travail du personnel 2018-10 Lise Pichette, Marie-Noëlle Robitaille, Mohanad Salameh, Pierre St-Amant
Nous utilisons une nouvelle base de données canadiennes en temps réel afin d’étudier diverses mesures de l’écart de production, dont des mesures élaborées récemment qui se fondent sur des modèles intégrant un grand nombre de variables (et nécessitant ainsi des données en temps réel pour un grand nombre de variables).

Assessing the Business Outlook Survey Indicator Using Real-Time Data

Document d’analyse du personnel 2017-5 Lise Pichette, Marie-Noëlle Robitaille
Chaque trimestre, la Banque du Canada effectue, auprès d’entreprises d’un bout à l’autre du pays, une enquête dénommée « enquête sur les perspectives des entreprises ». Une analyse en composantes principales réalisée par Pichette et Rennison (2011) a mené à l’élaboration d’un indicateur qui résume les résultats de l’enquête et auquel la Banque a recours pour évaluer la confiance globale des entreprises.

Measuring Potential Output at the Bank of Canada: The Extended Multivariate Filter and the Integrated Framework

Document d’analyse du personnel 2015-1 Lise Pichette, Pierre St-Amant, Ben Tomlin, Karine Anoma
L’estimation de la production potentielle et de l’écart de production - soit la différence entre la production effective et potentielle - est importante pour la conduite appropriée de la politique monétaire. Cependant, la production potentielle n’étant pas observable, la mesure et l’interprétation de cette variable, et par conséquent de l’écart de production, sont entourées d’incertitude.

Extracting Information from the Business Outlook Survey Using Statistical Approaches

Document d’analyse du personnel 2012-8 Lise Pichette
Depuis l’automne 1997, les bureaux régionaux de la Banque du Canada mènent chaque trimestre une enquête auprès d’entreprises d’un bout à l’autre du pays. Cette enquête, dont les résultats sont résumés dans le bulletin Enquête sur les perspectives des entreprises, s’appuie sur un questionnaire portant sur des sujets importants pour la Banque, notamment l’activité économique, les pressions sur la capacité de production, les prix et l’inflation ainsi que les conditions du crédit.

Plus

Autre

Événements

  • 16 et 17 mai 2002 : Congrès de l'Association des économistes québécois (ASDEQ)
    La croissance économique : À quel prix et pour qui?

Formation

  • M.A., UQAM (1998)
  • B.A., UQAM (1996)

Suivez la Banque