Dans cette étude, nous élargissons le modèle espace d’états proposé par Blagrave et autres (2015) en décomposant la production potentielle du Canada en deux facteurs : la productivité tendancielle du travail et le facteur travail tendanciel. Comme dans l’étude citée, nous incluons des prévisions de Consensus Economics concernant la croissance de la production et l’inflation en vue d’affiner nos estimations. Notre modèle alternatif, à savoir le Cadre espace d’états multivarié, s’ajoute à la gamme d’outils qu’utilise la Banque pour estimer la production potentielle et l’écart de production au Canada. Nous constatons qu’en dépit d’une certaine dynamique qu’il partage avec les principales méthodes employées à la Banque, notre modèle indique que l’économie a connu, pendant les récessions de 1990 et de 2008, une offre excédentaire plus élevée que ne le donnaient à penser les autres outils de l’institution. Enfin, toujours selon notre modèle, l’économie canadienne tournerait près des limites de sa capacité depuis la fin de 2017.