Booms and Busts in House Prices Explained by Constraints in Housing Supply

Disponible en format(s) : PDF

Dans cette étude, les auteurs examinent la mesure dans laquelle les contraintes s’exerçant sur l’offre expliquent l’hétérogénéité des cycles des prix des maisons entre différentes régions aux États-Unis. Ils comparent le prix d’équilibre des maisons généré en intégrant ou non des contraintes d’offre dans un modèle comportant un agent représentatif dont l’investissement dans le logement est irréversible, et font ressortir une relation entre le rendement de l’investissement résidentiel, d’une part, et l’évolution des contraintes de l’offre de logements et des déterminants de la demande, d’autre part. Une analyse empirique leur permet de constater que les contraintes pesant sur l’offre jouent un rôle important dans les zones statistiques métropolitaines (Metropolitan Statistical Areas ou MSA) des États-Unis où l’on a observé des cycles de flambée et d’effondrement des prix. Les auteurs estiment que, dans 19 des plus grandes MSA, les contraintes de l’offre ont contribué dans une proportion de 25 % à la hausse spectaculaire des prix des maisons enregistrée de 2000 à 2006, et dans une proportion de 17 % à leur chute brutale de 2006 à 2010.