Public/Private Transitions and Firm Financing

Disponible en format(s) : PDF

De nombreux travaux empiriques ont été consacrés aux différences entre les structures de financement des entreprises, mais, faute de données suffisantes, le financement des sociétés privées (c’est-à-dire non cotées en bourse) a été peu étudié. Les auteurs s’appuient sur des données administratives confidentielles pour comparer les relations entre les déterminants du financement dans les sociétés privées et les sociétés cotées. Le ratio de levier financier est plus faible dans les sociétés cotées, et cette caractéristique s’explique presque uniquement par le fait que les sociétés privées recourent davantage à l’emprunt à court terme que les sociétés cotées. Les auteurs constatent par ailleurs que les chocs sectoriels ont des effets contrastés sur les moyens de financement utilisés par chaque catégorie de sociétés. Chez les sociétés privées, l’emprunt à long terme est plus fréquent en période de croissance sectorielle que chez les sociétés cotées; par contre, l’emprunt à court terme redevient plus fréquent quand la conjoncture se dégrade.