CoMargin

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs présentent la CoMargin, une nouvelle méthodologie permettant d’estimer les exigences en matière de dépôts de marge que devraient imposer les contreparties centrales sur le marché de produits dérivés. La méthode CoMargin se base sur le risque extrême auquel sont exposés les participants au marché, ainsi que sur les interdépendances qui existent entre leurs pertes. Cette approche améliore la stabilité des contreparties centrales, atténuant ainsi les appréhensions liées au risque systémique suscitées par ces contreparties. La CoMargin peut être estimée à l’aide de scénarios sans recourir à des modèles, et ce, pour n’importe quel nombre d’acteurs de marché. Les résultats de l’estimation sont validés au moyen de tests statistiques formels. Les auteurs utilisent des données exclusives de la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (CDCC) afin d’évaluer et d’illustrer leur méthodologie. Cette base de données, la première du genre à être employée dans une étude universitaire, comprend les positions quotidiennes de négociation réelles de tous les membres de la CDCC de 2003 à 2011. Les auteurs montrent, de manière théorique et empirique, que la CoMargin domine les systèmes actuels d’établissement de marges en stabilisant la probabilité de pertes et en minimisant le déficit attribuable à des pertes simultanées supérieures aux dépôts de marge. La méthodologie s’avère particulièrement efficace lorsque la similitude entre les positions de négociation des membres compensateurs s’accroît ou en présence de forte corrélation entre les actifs sous-jacents, comme ce fut le cas pendant la récente crise financière.