Notre étude porte sur l’estimation de la relation entre le risque et le rendement. À cette fin, nous estimons cette relation avec un modèle à changements de régimes markoviens en utilisant un modèle MIDAS pour la variance conditionnelle. Les résultats obtenus à partir de nombreuses spécifications militent fortement en faveur de changements de régimes dans la relation entre le risque et le rendement. Dans le premier régime, caractérisé par de faibles rendements ex post et une forte volatilité, la relation entre le risque et le rendement est négative; à l’inverse, la relation de ces deux éléments est positive dans le second régime comme le prévoit le modèle théorique. Le premier régime constitue selon nous un mouvement de report vers la qualité.