Labor Market Participation, Unemployment and Monetary Policy

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs incorporent la décision de participer ou non au marché du travail à un modèle néokeynésien standard avec frictions d’appariement. Ils montrent que le fait de considérer comme constant le taux de participation à la population active entraîne une évaluation incorrecte des différentes politiques envisagées et que la présence d’une marge de participation atténue les problèmes soulevés par Shimer.