Nous étudions la formation des bulles de prix sur des marchés d’actifs expérimentaux au sein desquels les liquidités permettent de toucher un intérêt. Nous parvenons à deux conclusions principales. Premièrement, le fait d’appliquer un taux d’intérêt positif aux liquidités n’aide pas à diminuer les bulles par la réduction de la participation active aux marchés. Deuxièmement, dans le cadre expérimental, le processus de création de la valeur fondamentale joue un rôle essentiel dans la formation des bulles d’actifs. En particulier, les bulles ont tendance à surgir lorsque la tendance temporelle de la valeur fondamentale et le paiement de dividendes attendu sont de sens contraire. Cette explication est corroborée par toutes les études existantes qui analysent l’incidence du processus de création de la valeur fondamentale sur l’apparition de bulles dans les marchés d’actifs expérimentaux.