High-Frequency Trading Competition

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs analysent la dynamique des échanges après que des entreprises qui font des transactions à haute fréquence eurent commencé successivement à négocier des titres sur le marché des actions. Les nouveaux venus rivalisent avec les acteurs déjà présents pour obtenir plus de volume, ce qui entraîne un effet d’éviction. Les effets exercés par les premiers entrants sont plus prononcés. L’entrée de participants passifs donne lieu à un resserrement de la fourchette de cotation pour les participants existants. Après l’arrivée de participants agressifs, le contenu informationnel du flux d’ordres des participants existants diminue. En outre, les données tendent à indiquer une baisse de rentabilité des transactions à haute fréquence. Les résultats de l’étude montrent que l’intérêt de la négociation à haute fréquence réside en partie dans la compétitivité de cette activité.