Risk Sharing in the Presence of a Public Good

Disponible en format(s) : PDF
Dans cette étude, l’auteur examine une économie où les agents peuvent dépenser des ressources pour consommer un bien privé et financer un bien public. L’information au sujet de la préférence relative des agents à l’égard de la consommation de biens privés ou de biens publics est asymétrique. L’auteur montre comment, pour assurer l’efficience des contributions au financement du bien public, la consommation des biens privés doit être coordonnée entre les agents à l’intérieur de chaque période. Si les agents ont contribué des sommes similaires au bien public dans le passé, la coordination prend la forme d’une corrélation positive entre les contributions des agents au cours de la période actuelle. Si un agent a fourni une contribution plus élevée par le passé, la coordination implique que, pendant la période actuelle, l’utilité sociale de ses dépenses de consommation privée sera subordonnée à l’état du monde.