Les baisses marquées affichées récemment par les prix des produits de base et la dépréciation simultanée du dollar canadien ($ CAN) par rapport au dollar américain ($ US) ont ravivé l’intérêt à l’égard du lien entre les prix des produits de base et le taux de change entre les deux monnaies. Dans la présente étude, nous évaluons le pouvoir prévisionnel des prix des produits de base énergétiques et des produits de base non énergétiques, de l’écart de taux d’intérêt entre le Canada et les États-Unis, et du facteur d’ajustement multilatéral par rapport au dollar américain (qui mesure la covariation des grandes monnaies par rapport au $ US) pour expliquer les variations du taux de change nominal $ CAN-$ US – tant pour ce qui est des prévisions ponctuelles que pour l’exactitude directionnelle –, et ce, à une fréquence journalière, mensuelle et trimestrielle. Nous confirmons non seulement que les prix des produits de base énergétiques et non énergétiques contribuent, les uns comme les autres, à expliquer les mouvements actuels du taux de change nominal $ CAN-$ US, mais aussi que le facteur d’ajustement multilatéral par rapport au dollar américain a une plus forte capacité prédictive.