What Are the Macroeconomic Effects of High-Frequency Uncertainty Shocks

Disponible en format(s) : PDF

Dans cette étude, nous évaluons les effets de chocs d’incertitude de haute fréquence sur un ensemble de variables macroéconomiques de basse fréquence représentatives de l’économie américaine. Plutôt que d’estimer les modèles sur des données de même basse fréquence, nous fondons notre analyse sur des modèles économétriques récents qui nous permettent de faire intervenir des données de fréquences d’échantillonnage diverses. Nous constatons que les variables des marchés du crédit et du travail réagissent le plus aux chocs d’incertitude, en ce sens qu’elles présentent une réaction négative persistante à ces chocs. L’analyse de l’investissement ventilé en sous-catégories fait apparaître que les chocs d’incertitude pèsent le plus sur les projets où l’investissement est irréversible. Nous observons en outre des réactions relativement semblables des variables macroéconomiques aux chocs d’incertitude dans les modèles de données à fréquence unique et à fréquence mixte, ce qui donne à penser que le biais d’agrégation temporel n’est pas très important dans ce contexte.