Output Comovement and Inflation Dynamics in a Two-Sector Model with Durable Goods: The Role of Sticky Information and Heterogeneous Factor Markets

Disponible en format(s) : PDF

Dans un modèle simple de type nouveau keynésien à deux secteurs, la rigidité des prix engendre une covariation négative contrefactuelle de la production de biens durables et de biens non durables à la suite d’un choc monétaire. Nous montrons que des marchés de facteurs hétérogènes permettent toute combinaison de rigidité des prix strictement positive pour générer une covariation de production positive. Même si les prix des biens durables sont flexibles, l’ajout d’information rigide fait évoluer la production des deux secteurs dans le même sens. De plus, nous constatons qu’une combinaison d’information rigide et de marchés de facteurs hétérogènes engendre des réactions dynamiques en forme de bosse dans le cas de la production et de l’inflation sectorielles, comme il a été observé dans une analyse de vecteurs autorégressifs. Par contraste avec l’indexation rétrospective sur l’inflation passée, souvent présumée dans la littérature, la rigidité de l’information produit une réaction dynamique en forme de bosse pour l’inflation des biens à prix flexible. Enfin, les résultats issus de l’application de la méthode d’estimation de la distance minimale donnent à penser que l’information est plus rigide dans le cas de l’investissement résidentiel que dans celui des biens non durables et des services.