Fragility of Resale Markets for Securitized Assets and Policy of Asset Purchases

Disponible en format(s) : PDF

Les marchés des actifs titrisés ont été marqués par un degré élevé de liquidité avant la récente crise financière et par un assèchement soudain de la liquidité au déclenchement de la crise. Un modèle d’équilibre général intégrant des possibilités d’investissement hétérogènes et une diffusion imparfaite de l’information prévoit un degré d’antisélection restreint dans les marchés de la revente d’actifs titrisés en périodes de forte expansion ou de légère récession, en raison des garanties fondées sur la réputation des initiateurs de ces actifs. Cette situation favorise les investissements et la production. Cependant, en période de profonde récession, caractérisée par la forte dispersion de la qualité des actifs, une recrudescence soudaine de l’antisélection s’observe, imputable à une défaillance généralisée des garanties fondées sur la réputation des initiateurs, et entraîne une diminution persistante de la production. Les politiques publiques d’achat d’actifs limitent les effets négatifs de l’antisélection sur l’économie réelle; toutefois, elles peuvent engendrer un problème d’aléa moral.