Optimal Capital Regulation

Disponible en format(s) : PDF

Nous étudions la réglementation sur les fonds propres des banques assortie d’une contrainte d’efficience dans un modèle intégrant des exigences de fonds propres imposées par le marché. Les banques détiennent des volants de fonds propres pour se protéger contre une perte soudaine d’accès au financement. Toutefois, dans le modèle, les banques décident de se protéger en partie seulement, car la formation de capital bancaire s’avère coûteuse pour elles. Par conséquent, les exigences de fonds propres sont parfois contraignantes. La réglementation assortie d’une contrainte d’efficience oblige les banques à constituer des volants de fonds propres supplémentaires et à en contrebalancer le coût par une augmentation permanente des marges d’intermédiation. Lorsque les volants sont épuisés, la réglementation assouplit les exigences de fonds propres imposées par le marché en améliorant les perspectives des banques par la hausse temporaire des marges d’intermédiation.