La Banque du Canada est fière d’avoir produit ce billet commémoratif spécial soulignant le 150e anniversaire du Canada. Au cours de nos 82 ans d’histoire, nous n’avons émis que trois autres billets de ce type, alors vous pouvez me croire quand je dis que ce n’est pas banal.

L’élaboration d’un billet de banque est toujours un processus long et complexe, et ce fut tout particulièrement le cas pour celui-ci. Nous travaillons au projet depuis 2014, et plus de 5 000 Canadiens et Canadiennes y ont apporté leur contribution. Nous avons demandé à la population si nous devions illustrer le passé, le présent ou le futur sur le billet. Fidèles à eux-mêmes, les Canadiens ont répondu : « Les trois. »

Le billet s’inspire de cet apport et intègre soigneusement un grand nombre des idées que nous avons entendues quant à la meilleure façon de représenter le 150e anniversaire de la Confédération.

N’est-ce pas incroyable toute l’histoire qu’il est possible de raconter sur un si petit bout de polymère?

Tous les éléments historiques réunis sur ce billet démontrent pourquoi cette année spéciale mérite d’être soulignée!

Non seulement le billet illustre la fierté que nous ressentons pour notre pays et ses réalisations, mais nous espérons qu’il inspire aussi aux Canadiens une autre sorte de confiance.

C’est la Banque qui est responsable de la conception, de la production et de la distribution des billets de banque canadiens. Nous faisons en sorte que nos billets reflètent la société, la culture et l’histoire de notre pays, mais nous veillons aussi à ce qu’ils soient durables et difficiles à contrefaire. En bref, nous nous efforçons de maintenir la confiance des Canadiens en leur monnaie.

Pour ce qui est de la conception graphique, lorsque nous avons demandé aux Canadiens ce qu’ils voulaient voir sur le billet, la réponse la plus populaire a été les paysages du Canada. C’est ainsi qu’au verso de ce billet, on voit plusieurs images se fondant l’une dans l’autre et évoquant la beauté naturelle de chaque coin du pays.

De gauche à droite, on commence par l’Ouest canadien, avec les pics The Lions, ou Twin Sisters (les « Deux sœurs »), comme les Squamishs les appellent. Ces pics font partie des montagnes du North Shore, qui dominent Vancouver. Ici, au premier plan, se trouve le lac Capilano.

Si l’on se déplace vers l’est, on parvient aux Prairies. L’image représente du blé, la culture emblématique des provinces des Prairies et l’un des plus importants produits agricoles du Canada. Elle nous rappelle l’importance du rôle des fermes familiales dans l’expansion du pays et de celui des Prairies comme grenier du Canada.

Nous nous transportons ensuite sur le Bouclier canadien, une masse de roches anciennes qui recouvre près de la moitié de la superficie du pays. Ce paysage de forêt, de rocs et de cours d’eau – les mouches noires en moins – semblera probablement familier à beaucoup d’habitants d’Ottawa. Cette image s’inspire d’une photo prise au nouveau parc national d’Opémican, dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, au Québec. La rivière Kipawa, qu’on voit ici, se jette dans la rivière des Outaouais, laquelle traverse notre région pour atteindre Montréal, où elle se déverse dans le fleuve Saint-Laurent.

En poursuivant vers la droite, on arrive à la côte Est du Canada et à une image du cap Bonavista, à Terre-Neuve-et-Labrador. Il se pourrait fort bien que ce soit ce que Jean Cabot a vu quand il a accosté en 1497.

Pour compléter le tableau, on voit au-dessus de ce panorama des aurores boréales comme elles apparaîtraient au parc national Wood Buffalo, qui constitue la plus grande réserve de ciel étoilé du monde.

Cela dit, certains d’entre vous sont en âge de se souvenir du billet du centenaire produit par la Banque en 1967. Bien des gens en ont encore un caché quelque part.

Pour ma part, je sais que je conserverai un exemplaire de ce nouveau billet. Nous en avons produit 40 millions, soit un peu plus qu’il n’en faut pour que chaque Canadien puisse en posséder un. Ils seront mis en circulation le 1er juin.

Alors, à l’occasion des célébrations de l’anniversaire du pays cette année, je vous invite à examiner ce billet spécial sous toutes ses coutures. C’est en soi une petite page d’histoire. J’espère que ce billet captivera votre imaginaire et suscitera chez chacun d’entre vous un sentiment de fierté pour ce que nous sommes et pour ce que nous avons accompli comme nation. Il célèbre notre territoire, notre histoire et notre culture.

Enfin, ce billet nous rappelle combien sont nombreuses les raisons que nous avons de célébrer en tant que Canadiens.

Merci beaucoup.