Non-linéarité de la courbe de Phillips : un survol de la littérature

Disponible en format(s) : PDF

L’objectif de cette étude est de revoir les résultats provenant de la littérature économique sur la nature de la relation entre la capacité excédentaire et l’inflation, une relation mieux connue sous le nom de « courbe de Phillips ». En particulier, nous nous penchons sur la linéarité de cette relation, laquelle est un enjeu très important dans le contexte économique actuel où les économies avancées se rapprochent ou surpassent leur potentiel. Il s’avère que plusieurs cadres théoriques identifiés dans la littérature appuient l’existence d’une courbe de Phillips non linéaire. À cet effet, cette note passe en revue 35 études internationales qui examinent empiriquement la forme de la courbe de Phillips dans les économies avancées. Dans la majorité des études répertoriées, les résultats obtenus soutiennent l’idée d’une convexité de la courbe de Phillips. Une telle conclusion impliquerait une relation plus prononcée entre la capacité excédentaire et l’inflation lors des périodes de forte activité économique que lors des périodes de faible activité économique.