Time-Consistent Management of a Liquidity Trap with Government Debt

Disponible en format(s) : PDF

Cette étude s’intéresse aux politiques monétaire et budgétaire optimales et discrétionnaires lorsque la valeur plancher des taux d’intérêt nominaux se fait, à l’occasion, contraignante. Un modèle intégrant des rigidités nominales et une dette publique de long terme est utilisé à cette fin. Lorsque les taux atteignent leur valeur plancher, une réduction temporaire de la dette publique est optimale. Cette réduction stimule en effet la production – qui est trop basse comparativement à l’optimum social en présence d’une trappe à liquidité – en diminuant les taux d’intérêt réels attendus après le relèvement des taux nominaux. Lorsque les taux nominaux sont éloignés de leur valeur plancher, le niveau optimal de dette publique de long terme est d’autant plus élevé que le risque d’atteindre la valeur plancher est important. L’accumulation de la dette publique fait augmenter les attentes d’inflation, ce qui compense la diminution des attentes attribuable à ce risque.