La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui les cinq équipes finalistes de l’édition 2018‑2019 du Défi du gouverneur, un concours dans le cadre duquel des étudiants universitaires jouent le rôle de conseillers auprès du Conseil de direction de la Banque.

Toutes nos félicitations aux équipes qui participeront à l’épreuve nationale :

  • Université de l’Alberta, accompagnée par Malik Shukayev et Max Sties
  • Université de la Colombie-Britannique, accompagnée par Viktoria Hnatkovska et Jonathan Graves
  • Université de Sherbrooke, accompagnée par David Dupuis
  • Université de Toronto (campus St. George), accompagnée par Martin Burda et Serdar Ozkan
  • Université Wilfrid-Laurier, accompagnée par Christos Shiamptanis et Ke Pang

Nous tenons également à donner une mention spéciale aux équipes suivantes :

  • Université Lakehead
  • Université d’Ottawa
  • Université de Toronto (campus de Mississauga)

Le gouverneur Stephen S. Poloz a remercié tous les participants et les professeurs qui les ont accompagnés jusqu’ici. « Quand je regarde les étudiants qui prennent part au Défi du gouverneur, je vois les talents qui pourraient façonner l’économie et la finance de demain, a-t-il déclaré. Grâce aux aptitudes qu’ils développent – je pense à l’analyse, à l’ingéniosité et à l’imagination – et à l’inspiration qu’ils puisent chez leurs enseignants, l’avenir s’annonce très prometteur. »

Notes aux rédacteurs

  • Cette année, la première épreuve du concours s’est déroulée les 21 et 22 novembre. Pendant ces deux jours, plus de 100 étudiants de 24 universités canadiennes ont présenté leur exposé d’équipe par vidéoconférence. L’épreuve finale se tiendra le samedi 16 février 2019, au siège de la Banque, à Ottawa.
  • En équipe, les étudiants ont analysé et prévu l’évolution de l’économie. Ils ont par la suite formulé une recommandation de politique monétaire pour maintenir l’inflation à un niveau bas et stable, conforme à la cible de 2 % visée par la Banque. Le jury a évalué les concurrents sur la profondeur de leur analyse, la qualité de l’exposé et les signes évidents de travail en équipe.
  • L’année dernière, le Défi a été remporté par l’équipe de l’Université Wilfrid Laurier.