Merci à tous d’être là pour l’inauguration de l’exposition temporaire Une femme de valeur, consacrée aux images du nouveau billet canadien de 10 $. La grande consultation que nous avons menée pour choisir la première Canadienne à figurer sur un billet de banque ordinaire s’est avérée une aventure passionnante qui a soulevé tout un intérêt. En effet, nous avons reçu plus de 26 000 propositions.

L’exposition retrace le chemin que nous avons parcouru avec les Canadiens pour trouver notre inspiration. Elle raconte l’histoire de douze candidates admirables sélectionnées comme finalistes, mais elle réserve une place spéciale à celle de Viola Desmond et de l’héritage vivant de cette icône du mouvement pour les droits de la personne au Canada.

Bien que les objets de l’exposition évoquent la vie et l’époque de Viola Desmond, nous avons, bien entendu, mis l’accent sur ce jour fatidique de 1946. Ce jour où, dans un cinéma de la Nouvelle-Écosse, une femme d’affaires accomplie s’est vu refuser une place du parterre, et a ensuite été arrêtée, incarcérée, reconnue coupable et condamnée à une amende pour avoir fait ce qui était juste dans une société qui ne l’était pas.

Cela dit, ce n’était pas la première fois que Viola Desmond était victime de racisme systémique. Elle avait toujours rêvé d’ouvrir son propre salon de beauté, mais, dans les années 1930, les portes ne s’ouvraient pas facilement pour les femmes, particulièrement pour celles de la communauté noire. Refusée dans les écoles de beauté de la Nouvelle-Écosse, elle a fait sa formation à Montréal et aux États‑Unis. À son retour à Halifax, en 1937, elle a ouvert son propre établissement, au moment le plus sombre de la Grande Dépression. Il va sans dire que Viola Desmond était déjà une femme inspirante bien des années avant d’acheter ce billet de cinéma qui allait changer le cours de sa vie.

Notre exposition comprend des souvenirs du commerce de Viola Desmond, ainsi que des sièges du cinéma où sa lutte s’est amorcée dans l’arène publique.

Vous serez sans aucun doute touchés à la lecture du pardon absolu que le gouvernement de la Nouvelle‑Écosse a accordé à Viola Desmond en 2010, où il reconnaît que celle-ci avait été injustement condamnée 63 ans plus tôt. Malheureusement, elle n’aura jamais pu savourer cette victoire. Aujourd’hui, nous avons le plaisir et l’honneur d’être en compagnie de Wanda Robson pour célébrer cet événement consacré à sa sœur.

L’exposition met aussi en vitrine les autres images qui figurent sur le billet vertical de 10 $, toutes articulées autour du thème des droits de la personne et de la justice sociale. On peut y voir une plume d’aigle, un extrait de la Charte canadienne des droits et libertés et une illustration du Musée canadien pour les droits de la personne, où, il y a 10 jours, Mme Robson a dépensé le tout premier billet vertical de 10 $ en circulation.

Il était impensable de ne pas faire une place à l’histoire importante des onze autres femmes inspirantes qui ont été en lice. Ces Canadiennes remarquables ont surmonté des obstacles, provoqué des changements importants et apporté une contribution qui a fait avancer les choses au Canada.

Bientôt, de nombreux Canadiens vont avoir un billet de Viola Desmond dans leur portefeuille. Mais il est important de ne pas oublier les leçons tirées de son combat. C’est pourquoi je suis heureuse que notre exposition permette aux gens d’en apprendre davantage sur son histoire et celle du Canada. Car c’est à la lumière du passé que l’on éclaire l’avenir.

J’espère que vous allez prendre le temps de visiter l’exposition et le reste de notre merveilleux Musée, où vous allez découvrir bien d’autres histoires de notre pays.

Sur ce, je tiens à remercier Ken Ross et toute l’équipe du Musée du travail exceptionnel qu’ils ont accompli pour mettre sur pied cette exposition. J’aimerais également vous présenter l’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine. Le moment historique que nous vivons aujourd’hui est le fruit d’efforts concertés entre le gouvernement du Canada et la Banque tout au long du processus de conception du nouveau billet. Nous sommes reconnaissants que la ministre soit des nôtres aujourd’hui.