Dans cette étude, nous analysons des modèles dynamiques d’équilibre général où les entreprises font des opérations en capital sur des marchés soumis à des frictions. Les gains liés à ces opérations tiennent à l’hétérogénéité ex ante : certaines entreprises ont de meilleures stratégies d’investissement et accumulent des capitaux sur le marché primaire, tandis que d’autres le font sur le marché secondaire. Nous étudions différents scénarios en utilisant des modèles basés sur la recherche aléatoire et la négociation, ou sur la recherche dirigée et l’affichage des modalités. Dans chaque cas, nous fournissons des résultats en ce qui concerne les notions d’existence, d’unicité, d’efficience et de statique comparative. Les politiques monétaire et budgétaire font l’objet d’une discussion approfondie. Nous expliquons également comment la dispersion de la productivité peut être contracyclique, alors que la réaffectation du capital et son prix sont de nature procyclique.