Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada — Quatrième trimestre de 2019

Résultats de l’enquête du 4e trimestre | Vol. 0.4 | 13 janvier 2020

L’enquête sur les attentes des consommateurs au Canada porte sur les opinions des ménages au sujet de l’inflation, du marché du travail et de leur situation financière. L’enquête du quatrième trimestre de 2019 a été réalisée entre les 11 et 29 novembre 2019. Il s’agit de la première publication trimestrielle des résultats de cette enquête, qui est menée depuis le quatrième trimestre de 2014.

Vue d’ensemble

  • Les attentes d’inflation des consommateurs aux horizons d’un an et de cinq ans ont baissé légèrement au quatrième trimestre de 2019, tandis que celles à l’horizon de deux ans n’ont pratiquement pas changé depuis le début de 2018.
  • Les opinions concernant le marché du travail sont relativement semblables à celles du troisième trimestre, les attentes des consommateurs à l’égard de la croissance de leur salaire demeurant stables pour l’essentiel. D’autres indicateurs continuent de donner des signaux contradictoires au sujet de la situation du marché du travail.
  • Dans l’ensemble, les attentes des consommateurs à l’égard de la croissance du revenu de leur ménage sont restées assez stables au quatrième trimestre de 2019, alors que celles concernant la croissance de leurs dépenses se sont accrues.
  • Les attentes des consommateurs relatives à la croissance des prix des logements ont augmenté quelque peu à l’échelle du pays. Elles se sont accentuées en Colombie-Britannique, mais sont restées inférieures aux niveaux élevés enregistrés en 2018. La croissance anticipée des prix des logements est demeurée faible en Alberta et en Saskatchewan.

Inflation

Au quatrième trimestre de 2019, les attentes d’inflation des consommateurs à l’horizon d’un an ont diminué légèrement, passant de 2,4 à 2,2 % (graphique 1)1, 2. Les attentes d’inflation ont également baissé à l’horizon de cinq ans, mais sont demeurées stables à celui de deux ans. Ces attentes sont restées bien en deçà de leur sommet atteint au milieu de 2018. Les perceptions de l’inflation relatives aux douze mois précédents n’ont pas changé. La majorité des répondants s’attendent à ce que l’inflation se situe dans la fourchette visée par la Banque du Canada ou près de celle-ci (graphique 2).

Graphique 1 : Attentes d’inflation

Nota : Ce graphique présente des valeurs médianes. Pour des précisions sur leur mode de calcul, voir le document intitulé Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble, qui reprend également les questions de l’enquête.Dernière observation :



Graphique 2 : Distribution des attentes d’inflation

Nota : Ce graphique présente la distribution des réponses visant les perceptions et les attentes des consommateurs à l’égard de l’inflation pour chaque fourchette. Les questions de l’enquête sont précisées dans le document Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble.

Marché du travail

Les attentes des consommateurs à l’égard de la croissance de leur salaire au cours de l’année suivante sont essentiellement les mêmes qu’à l’enquête précédente, les répondants prévoyant une hausse salariale de près de 2,0 % (graphique 3). Ces attentes sont restées un peu en deçà des attentes d’inflation et sous les niveaux anticipés au premier semestre de 2018. D’autres indicateurs continuent de donner des signaux contradictoires au sujet de la situation du marché du travail. D’une part, la probabilité de départ volontaire indiquée par les répondants a augmenté au quatrième trimestre de 2019 pour atteindre un sommet (graphique 4). Cette évolution laisse entrevoir une meilleure perspective des conditions à venir sur le marché du travail, et tient peut-être à un regain de confiance des répondants dans leur capacité de trouver un emploi plus satisfaisant. D’autre part, la probabilité de perte d’emploi dont ont fait état les répondants a augmenté et également atteint un niveau record, après avoir affiché une forte hausse tout au long de 2018. Pour ce qui est de la probabilité de trouver un emploi en cas de perte de l’emploi principal, les résultats n’ont pas changé pendant ce trimestre. Dans l’ensemble, les attentes des consommateurs ne révèlent pas de changements significatifs des perceptions des conditions du marché du travail par rapport au trimestre précédent.

Graphique 3 : Attentes à l’égard de la croissance des salaires

* Par « salaire », on entend celui que les répondants tireraient de leur emploi, avant impôt et autres retenues, s’ils occupaient exactement le même poste et travaillaient le même nombre d’heures qu’au moment de l’enquête.
Nota : Ce graphique présente des valeurs médianes. Pour des précisions sur leur mode de calcul, voir le document intitulé Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble, qui reprend également les questions de l’enquête.Dernière observation :



Graphique 4 : Roulement de la main-d’œuvre

Nota : Ce graphique présente des valeurs médianes. Pour des précisions sur leur mode de calcul, voir le document intitulé Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble, qui reprend également les questions de l’enquête.Dernière observation :

Situation financière des ménages, crédit et prix des logements

Tout comme les attentes des consommateurs à l’égard de la croissance de leur salaire, celles concernant la croissance du revenu de leur ménage sont demeurées plutôt stables au quatrième trimestre de 2019 et s’inscrivent en deçà du sommet atteint au premier semestre de 2018 (graphique 5). Les attentes à l’égard de la croissance des dépenses ont légèrement progressé en 2019 et ont continué à dépasser celles concernant la croissance du revenu, ce qui sous-entend des évolutions possibles comme une diminution de l’épargne ou une hausse du recours à l’emprunt. Les consommateurs ont révisé à la baisse leurs attentes à l’égard des taux d’intérêt, surtout à l’horizon de deux ans (graphique 6). Les attentes relatives à la croissance des prix des logements sont un peu remontées au quatrième trimestre à l’échelle du pays (graphique 7). Les attentes à cet égard se sont améliorées en Colombie-Britannique, même si elles restent au-dessous des sommets atteints en 2018. Par contre, la croissance anticipée des prix des logements est demeurée faible en Alberta et en Saskatchewan.

Graphique 5 : Attentes relatives au revenu et aux dépenses des ménages

* Par « revenu du ménage », on entend son revenu, toutes sources confondues, avant impôt et autres retenues.
Nota : Ce graphique présente des valeurs médianes. Pour des précisions sur leur mode de calcul, voir le document intitulé Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble, qui reprend également les questions de l’enquête.Dernière observation :


Graphique 6 : Attentes à l’égard des taux d’intérêt

Nota : Ce graphique présente des valeurs médianes. Pour des précisions sur leur mode de calcul, voir le document intitulé Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble, qui reprend également les questions de l’enquête.


Graphique 7 : Attentes relatives à la croissance des prix des logements

Nota : Ce graphique présente des valeurs médianes. Pour des précisions sur leur mode de calcul, voir le document intitulé Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble, qui reprend également les questions de l’enquête.Dernière observation :


  1. 1. Nous nous concentrons sur la médiane des anticipations plutôt que sur leur moyenne pour éviter les asymétries pouvant être associées à des valeurs extrêmes. Pour des précisions sur le mode de calcul de la médiane des attentes d’inflation et d’autres données faisant l’objet du présent rapport, se reporter au document Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada – Vue d’ensemble.[]
  2. 2. Comme dans d’autres pays, au Canada, les anticipations d’inflation des ménages ont tendance à être un peu supérieures à l’inflation observée. Il est donc plus utile de s’intéresser davantage aux variations des attentes au fil du temps qu’à leurs niveaux. Pour des précisions à ce sujet, voir M.-A. Gosselin et M. Khan (2015), « Une enquête sur les attentes des consommateurs pour le Canada », Revue de la Banque du Canada, automne, p. 15-26; et Center for Microeconomic Data (2019), Survey of Consumer Expectations, Banque fédérale de réserve de New York, décembre.[]