Monetary Policy Independence and the Strength of the Global Financial Cycle

Disponible en format(s) : PDF

Dans cette étude, nous proposons une nouvelle mesure de la force du cycle financier mondial en estimant un modèle factoriel avec changements de régimes, appliqué aux flux transfrontières d’investissements de portefeuille en actions pour un échantillon de 61 pays. Nous évaluons ensuite la manière dont la force du cycle financier mondial influe sur l’indépendance de la politique monétaire, que nous définissons comme la capacité des banques centrales à modifier leurs taux directeurs pour répondre aux variations exogènes touchant l’inflation. Nous montrons que les banques centrales relèvent leurs taux directeurs en réaction à une augmentation inattendue de l’écart d’inflation lorsque la force du cycle financier mondial est faible. Cependant, quand la force du cycle financier est grande, les mesures prises par ces mêmes banques centrales dans ce genre de situation semblent modérées. Enfin, en évaluant l’incidence des différents outils de politique sur la sensibilité des pays au cycle financier mondial, nous constatons que les contrôles des capitaux, les politiques macroprudentielles et un régime de changes flottants peuvent accroître l’indépendance de la politique monétaire.