L’analyse du CDOR s’ajoute au mandat du Groupe de travail sur le TARCOM

Le Forum canadien des titres à revenu fixe a ajouté l’analyse du taux CDOR (Canadian Dollar Offered Rate) au mandat du Groupe de travail sur le taux de référence complémentaire pour le marché canadien (TARCOM).

Les marchés financiers mondiaux ont commencé à délaisser les taux de référence fondés sur des sondages et sensibles au crédit au profit de taux sans risque. Selon toute attente, ces derniers deviendront les taux de référence privilégiés dans la plupart des grandes économies, dont le Canada. Cependant, les taux sans risque ne sont pas forcément le choix optimal pour tous les types de produits financiers (par exemple, les facilités de crédit renouvelables engagées), et il pourrait donc être souhaitable de les offrir aux côtés de taux de référence sensibles au crédit.

Le CDOR, taux de référence pour les transactions en dollars canadiens fondé sur des sondages et sensible au crédit, est largement utilisé dans tous les marchés financiers du pays. Bien qu’il n’ait pas souffert des mêmes vulnérabilités que le LIBOR, certains des facteurs qui le distinguent n’ont jamais fait l’objet d’une analyse approfondie. Par exemple, le calcul du CDOR est basé sur les acceptations bancaires, lesquelles sont devenues moins efficaces comme instrument de financement à court terme pour les banques à la suite de changements réglementaires. Les réformes du CDOR engagées après la crise financière s’étant concentrées sur le processus de participation des banques aux sondages, le CDOR n’a encore jamais fait l’objet d’une analyse formelle de son efficacité à titre de taux de référence sensible au crédit, ou même de sa structure sous-jacente.

Par conséquent, le mandat du Groupe de travail sur le TARCOM, initialement axé sur les taux sans risque, comprend désormais la conduite d’une analyse approfondie du CDOR, suivie de recommandations. Un remaniement sera effectué afin que les membres puissent s’acquitter de ces nouvelles tâches, sans pour autant délaisser leurs deux objectifs principaux : 1) soutenir l’adoption du taux CORRA en tant que principal indice financier de référence pour les produits dérivés et les titres canadiens, ainsi que la transition à ce taux; et 2) analyser les paramètres actuels du CDOR. Les travaux du Groupe feront en sorte que les indices financiers utilisés au Canada demeurent solides, appropriés et efficaces.

« Au moment où la réforme des indices financiers de référence se poursuit partout dans le monde à l’approche de l’abandon du LIBOR, les secteurs public et privé doivent unir leurs efforts pour veiller à ce que le cadre des taux d’intérêt de référence du Canada demeure solide et approprié, a déclaré le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem. L’élargissement du mandat du Groupe de travail sur le TARCOM est une étape cruciale dans l’atteinte de cet objectif. »

Le Groupe de travail sur le TARCOM réunit des représentants d’entreprises du secteur financier et d’institutions publiques qui travaillent ensemble à encourager l’utilisation du taux CORRA comme principal taux de référence au Canada. Ce groupe a été créé sous les auspices du Forum canadien des titres à revenu fixe.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l’une des personnes suivantes :

Demandes des participants au marché :


Directeur principal
Département des Marchés financiers
Banque du Canada
613 782-7768


Directeur général et vice-président
Marchés des capitaux CIBC

Demandes des médias :


Banque du Canada
613 782-8782