Nancy Harvey

Dernières parutions

13 août 1999

Les initiatives entreprises sur le marché canadien des titres du gouvernement du Canada

Dans cet article, l'auteure examine les initiatives visant à assurer la liquidité et le bon fonctionnement du marché des titres du gouvernement canadien dans le contexte de l'amélioration considérable de la situation financière du gouvernement. Au nombre de ces initiatives figurent la modification en 1998, par la Banque du Canada et le gouvernement, des règles relatives aux adjudications de titres du gouvernement et à la surveillance du processus d'adjudication, la modification des programmes de bons du Trésor et d'obligations du gouvernement et la mise en oeuvre d'un programme pilote de rachat d'obligations négociables du gouvernement. L'Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières a également adopté en 1998 un code de conduite sur le marché secondaire. Ces initiatives semblent avoir eu des effets positifs sur le marché des titres du gouvernement et elles ont été bien accueillies par les participants au marché. La Banque et le ministère des Finances continuent toutefois de chercher à maintenir et à améliorer l'efficience de ce marché.
12 août 1998

Les incidences de la diminution de l'offre de bons du Trésor sur le marché monétaire au Canada

Depuis 1995, l'offre de bons du Trésor a considérablement diminué en réaction à la baisse des besoins de financement du gouvernement canadien et au changement de la stratégie de gestion de la dette. La diminution des émissions de bons du Trésor a eu une grande incidence sur différents compartiments du marché monétaire. Parmi les diverses conséquences qu'a cette évolution, les auteurs soulignent la décrue de l'activité sur le marché des bons du Trésor et, partant, la baisse de liquidité sur ce marché depuis 1995. Ils relèvent également la forte croissance des marchés des produits dérivés de taux d'intérêt à court terme et des titres à court terme adossés à des actifs.
10 novembre 1996

Le marché des contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes

La Bourse de Montréal a lancé en 1988 le contrat à terme sur acceptations bancaires canadiennes à trois mois dénommé BAX. L'auteure explique dans cet article la nature de ce nouvel instrument financier, lequel se négocie sur le parquet de la Bourse de Montréal et est utilisé à des fins de couverture, de spéculation et d'arbitrage. Elle passe brièvement en revue les aspects techniques du marché et explique la différence entre les BAX et les accords de taux futurs. L'auteure fait en outre l'examen de la croissance rapide du marché des BAX et de l'incidence de celle-ci sur le marché des bons du Trésor.

Plus