Renforcer une culture d'innovation

Le thème 3, renforcer une culture d’innovation, a trait à la façon dont nous mettons à profit ce que nous savons et ce que nous apprenons dans notre milieu de travail. Voyez quels sont nos objectifs, nos mesures stratégiques et à quoi ressemble le succès.

Favoriser une culture misant sur les idées novatrices et les solutions créatives

Objectif 3.1 – Favoriser une culture misant sur les idées novatrices et les solutions créatives

Mesures stratégiques

  1. Continuer de consolider les attentes en matière de leadership et la responsabilisation à l’échelle de la Banque et d’intégrer ces principes à notre culture
  2. Cultiver et mettre à profit la diversité et l’inclusion d’un large éventail d’idées et de perspectives pour étayer des approches et des solutions novatrices
  3. Favoriser une culture appuyant la prise de risques calculés comme mécanisme essentiel de l’innovation

À quoi ressemble le succès

  • Les résultats des sondages menés auprès des employés et des mini-bilans portant sur la direction s’améliorent en ce qui concerne l’innovation et le leadership.
  • La culture d’inclusion, où les points de vue uniques de chacun sont les bienvenus et contribuent à approfondir les connaissances et à donner fond aux décisions opérationnelles, est valorisée. Ce succès est atteint moyennant des canaux de recrutement variés et mesuré à l’aide des résultats des sondages auprès des employés, des mini-bilans de santé ciblés et des progrès réalisés par rapport aux objectifs de diversité établis dans le plan d’équité en matière d’emploi de la Banque.
  • La prise de risques calculés est considérée comme une compétence essentielle pouvant nous aider à repérer les possibilités, et l’échec est accepté comme une occasion d’apprentissage contribuant à bâtir la résilience face aux reculs.
  • L’esprit d’entreprise est adopté dans les relations avec les partenaires externes et contribue à mettre au point des solutions créatives.

Promouvoir l’innovation opérationnelle et la mise en commun des connaissances

Objectif 3.2 – Promouvoir l’innovation opérationnelle et la mise en commun des connaissances

Mesures stratégiques

  1. Faire évoluer la stratégie de la Banque sur les données en mettant à profit des outils d’analyse et des sources de données afin de stimuler l’innovation dans un monde numérique
  2. Mettre en œuvre des façons de faire permettant d’accélérer l’apprentissage, la recherche et les résultats opérationnels

À quoi ressemble le succès

  • L’environnement d’analyse moderne et souple mis en place comprend des mécanismes améliorés de gestion d’une grande variété de données et de compétences qui permettent aux employés de s’adapter aux exigences changeantes en matière d’analyse et d’expérimenter de nouvelles technologies.
  • L’apprentissage automatique et l’analyse des mégadonnées sont utilisés de façon efficace pour améliorer la qualité et la portée de nos travaux de recherche et d’analyse et pour accroître l’efficacité des activités de la Banque. Ce résultat inclut la création d’une zone d’analyse numérique permettant d’explorer des technologies de pointe.
  • Les données et les outils sont conviviaux et accessibles à tous les employés et sont mis à profit pour donner fond aux politiques, à la recherche et à la prise de décisions à la Banque.

Tenir compte des incidences des différents scénarios possibles pour l’avenir

Objectif 3.3 – Tenir compte des incidences des différents scénarios possibles pour l’avenir

Mesures stratégiques

  1. Évaluer les conséquences des futurs systèmes de paiement sur les politiques
  2. Explorer les implications profondes de la numérisation sur l’avenir de la politique monétaire et de l’économie canadienne
  3. Comprendre les principaux effets de la technologie du grand livre partagé sur la Banque et le système financier du Canada

À quoi ressemble le succès

  • Les stratégies et outils de la politique monétaire, dont une monnaie numérique de banque centrale, sont mis au point en fonction des besoins associés aux futurs systèmes de paiement.
  • La compréhension de la numérisation s’élargit grâce à des travaux de recherche et d’analyse novateurs, ce qui permet de mieux en saisir les effets sur le plan macroéconomique et de la politique monétaire.
  • Les travaux de la Banque contribuent à approfondir les connaissances sur les nouvelles technologies, ce qui permet d’en cerner plus précisément les effets potentiels sur la politique monétaire et la stabilité financière.