A VAR Analysis of Economic Interdependence: Canada, the United States, and the Rest of the World

Dans ce rapport, les auteurs utilisent des techniques de modélisation fondées sur l'autorégression vectorielle pour étudier la réaction de l'économie nationale aux facteurs d'origine étrangère et quantifier certains concepts et rapports liés à l'interdépendance économique. Ils étudient tout particulièrement, du point de vue dynamique, le comportement et l'interaction des économies canadienne et américaine au cours des vingt dernières années. Les analyses empiriques approfondies qu'ils effectuent révèlent que les variables ayant trait à l'économie américaine subissent plus qu'on ne l'aurait pensé l'influence de facteurs internationaux. Même si l'économie canadienne est de toute évidence plus ouverte que l'économie américaine et a fortiori plus exposée aux chocs d'origine extérieure, au moins 20 à 30 % de la variance prévue des variables de production et de prix aux États-Unis sont attribuables à des chocs non anticipés sur les variables étrangères. Les auteurs constatent également que le passage d'un régime de taux de change fixes à un régime de taux de change flottants n'a pas semblé influer sur le comportement des séries chronologiques des variables étudiées.

Code(s) JEL : F, F1, F15, F4, F41