Tendance des dépenses publiques et de l'inflation et évolution comparative du taux de chômage au Canada et aux États-Unis

Disponible en format(s) : PDF

L'objectif des auteurs est ici d'isoler les contributions respectives des politiques budgétaire et monétaire canadiennes et étasuniennes à l'évolution des taux de chômage des deux pays. La méthode utilisée consiste à estimer des modèles VAR et à utiliser des restrictions d'identification de long terme pour faire une analyse structurelle. Les chocs de politique budgétaire sont définis comme la partie des innovations du VAR entraînant un changement de la tendance du ratio des dépenses publiques au PIB. Par choc de politique monétaire, les auteurs entendent la partie des innovations du VAR qui modifie la tendance de l'inflation. Le résultat principal est que l'évolution comparée des taux de chômage canadien et étasunien est liée en premier lieu aux choix différents des deux pays en matière de politique budgétaire. La politique monétaire n'est pas sans effet sur l'évolution du taux de chômage dans les deux pays, mais elle n'explique pas les tendances divergentes, principale cause de l'écart de chômage observé depuis la fin des années 70. Nous estimons par ailleurs que la tendance du taux de chômage canadien a connu une baisse importante au cours des dernières années.