L'auteur examine les ventes de biens durables en situation de monopole dans un cadre stochastique d'équilibre partiel. Il analyse les réactions des prix et de la production de ces biens en présence de divers types de chocs, en cherchant à établir si elles diffèrent de celles provoquées par ces chocs dans le cas des biens non durables et si elles varient selon que le marché est ou non concurrentiel. D'après le modèle qu'il utilise, le comportement que l'on observe lorsque les coûts marginaux de production sont constants serait similaire à plusieurs égards au comportement observé en régime de concurrence parfaite avec des coûts marginaux croissants.