Monetary Rules When Economic Behaviour Changes

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs examinent les conséquences des changements de comportement des agents économiques pour l'application de règles monétaires simples reposant sur la prévision de l'inflation, du genre de celles actuellement utilisées par deux banques centrales ayant établi des cibles en matière d'inflation. Ils analysent trois types de changement de comportement causés par l'évolution des politiques monétaire et budgétaire depuis le début des années 1990 : les changements de crédibilité de la politique monétaire, les variations de la pente de la courbe de Phillips et les modifications du degré de stabilisation automatique des revenus assuré par les paiements de transfert et les rentrées fiscales. L'analyse des auteurs se fonde sur l'exécution de simulations stochastiques au moyen d'un modèle de l'économie canadienne. Deux questions sont abordées. Premièrement, quelles sont les incidences de ces changements de comportement sur les propriétés stochastiques de l'économie? Deuxièmement, comment ces changements influent-ils sur une règle efficace de politique monétaire basée sur la prévision de l'inflation? Les résultats les plus intéressants de l'étude se situent probablement au chapitre de la crédibilité. Lorsque la crédibilité de la politique monétaire s'accroît, la banque centrale réussit mieux à atténuer les variations de la production et de l'inflation. Cependant, il s'agit là d'une arme à double tranchant. Pour jouir des avantages liés à une plus grande crédibilité, la banque centrale doit généralement modifier sa fonction de réaction; sinon, la volatilité peut augmenter au lieu de diminuer.