Canada's Exchange Rate Regime and North American Economic Integration: The Role of Risk-Sharing Mechanisms

Disponible en format(s) : PDF

L'étude apporte une contribution à trois égards. Les auteurs commencent par passer en revue les études empiriques traitant des mécanismes qui permettent d'atténuer l'incidence des chocs économiques régionaux sur la consommation. S'inspirant des travaux d'Asdrubali et coll., ils présentent ensuite certains résultats concernant le rôle joué par divers mécanismes de lissage de la consommation en présence de chocs économiques spécifiques aux provinces canadiennes. Les auteurs se demandent enfin si ces mécanismes facilitent l'ajustement de l'économie nord-américaine aux chocs frappant à la fois le Canada et les États-Unis. Leur principale conclusion est que les chocs spécifiques aux provinces canadiennes semblent mieux amortis d'une province à l'autre que les chocs communs aux deux pays. De ce point de vue et en l'absence de changements structurels majeurs, une union monétaire entre le Canada et les États-Unis poserait plusieurs problèmes. Les auteurs constatent également que l'« anomalie quantitative », soit le résultat empirique selon lequel la consommation est moins corrélée que la production d'un pays à l'autre et d'un État américain à l'autre, ne se vérifie pas dans le cas des provinces canadiennes.