Une analyse empirique du lien entre la productivité et le taux de change réel Canada-É-U

Disponible en format(s) : PDF

L'écart relatif de productivité entre le Canada et les États-Unis est redevenu ces derniers temps un sujet controversé. Selon certains, une des causes de cet écart relatif serait la dépréciation graduelle qu'enregistre le taux de change depuis plus de 20 ans. Ainsi, la hausse du taux de change rendrait artificiellement les firmes canadiennes plus compétitives, ce qui tendait à diminuer les incitatifs de celles-ci à être plus productives. Notre objectif est d'étudier les liens empiriques entre ces variables afin de voir si cette conjecture se reflète dans les données.