Reactions of Canadian Interest Rates to Macroeconomic Announcements: Implications for Monetary Policy Transparency

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs tentent de quantifier statistiquement la réaction des taux d'intérêt au Canada et aux États-Unis à la publication des données macroéconomiques dans ces deux pays. Ils constatent que les taux d'intérêt canadiens réagissent très peu aux nouvelles concernant le comportement récent des indicateurs macroéconomiques canadiens mais beaucoup à celles en provenance des États-Unis, ce qui indiquerait que la conjoncture internationale exerce une grande influence sur le marché canadien des titres à revenu fixe. En outre, les taux canadiens ne semblent pas être devenus plus sensibles avec le temps au dévoilement des données canadiennes. Ces résultats donnent à penser, d'une part, que les participants aux marchés canadiens ignorent toujours quelles variables macroéconomiques entrent dans la fonction de réaction de la politique monétaire de la Banque du Canada et, d'autre part, que les efforts déployés par la banque centrale depuis le début des années 1990 en vue d'accroître la transparence de cette politique ont été vains. Selon les auteurs, le fait que les modifications du taux officiel d'escompte n'étaient pas annoncées à dates fixes avant décembre 2000 et les interventions occasionnelles de la Banque visant à niveler les fluctuations déstabilisatrices du taux de change expliquent en partie pourquoi les participants aux marchés ne comprennent pas mieux la fonction de réaction de la politique monétaire canadienne.