Toni Gravelle

Sous-gouverneur

Toni Gravelle a été nommé sous-gouverneur à la Banque du Canada le 1er octobre 2019. À ce titre, il est chargé de superviser, de concert avec un autre sous-gouverneur, les activités de la Banque ayant trait au système financier et il est responsable du département des Marchés financiers (MFI). Avec les autres membres du Conseil de direction, M. Gravelle partage la responsabilité des décisions touchant la politique monétaire et la stabilité du système financier, ainsi que de la formulation de l’orientation stratégique de la Banque.

Au moment de sa nomination, M. Gravelle était directeur général du département des MFI. Il est entré à la Banque en 1996 comme analyste et a assumé diverses fonctions au sein des MFI, dont celle de directeur adjoint. De 2008 à 2013, il a été directeur général délégué du département de la Stabilité financière. En 2013, il a été détaché auprès du ministère des Finances, où il occupait le poste de directeur général, Direction de la politique du secteur financier. Il est revenu à la Banque en 2015, à titre de directeur général des MFI.

En plus de sa vaste expérience du secteur financier canadien et de la recherche, accumulée à la Banque, M. Gravelle a occupé de 2002 à 2005 un poste d’économiste au Fonds monétaire international (FMI). Il a alors participé à l’évaluation de la stabilité des systèmes financiers de la France et du Sénégal et contribué au Rapport sur la stabilité financière dans le monde, publication semestrielle du FMI.

Natif de Corbeil, en Ontario, M. Gravelle est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université Western.

Communiquer avec

Toni Gravelle

Sous-gouverneur
Haute Direction

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

What Matters in Determining Capital Surcharges for Systemically Important Financial Institutions?

Document d’analyse du personnel 2011-9 Céline Gauthier, Toni Gravelle, Xuezhi Liu, Moez Souissi
L’une des façons d’internaliser les externalités que chaque banque impose au reste du système financier consiste à soumettre les institutions bancaires à une exigence supplémentaire de fonds propres établie selon leur importance systémique.

Measuring Systemic Importance of Financial Institutions: An Extreme Value Theory Approach

Document de travail du personnel 2011-19 Toni Gravelle, Fuchun Li
Les auteurs définissent la contribution d’une institution financière au risque systémique financier comme la hausse que connaîtrait ce risque si l’institution s’effondrait. Plus l’établissement en question contribue au risque systémique, plus il revêt de l’importance du point de vue du système.

Has the Inclusion of Forward-Looking Statements in Monetary Policy Communications Made the Bank of Canada More Transparent?

Document d’analyse du personnel 2010-15 Christine Fay, Toni Gravelle
Pour déterminer à quel point la politique monétaire de la Banque du Canada a gagné en transparence, les auteurs étudient de façon empirique – sur la période allant du 30 octobre 2000 au 31 mai 2007 – la réaction des marchés financiers canadiens aux communications officielles de l'institution, et en particulier leur réaction aux indications sur l'évolution future du taux directeur qui sont intégrées depuis quelque temps à ces messages.

Plus

Autre

Revues par un comité de lecture

Suivez la Banque