Exponentials, Polynomials, and Fourier Series: More Yield Curve Modelling at the Bank of Canada

Disponible en format(s) : PDF

Le présent document fait suite à l'étude de Bolder et Stréliski (1999) et examine deux classes de modèles différents dans le but de déterminer le taux des obligations à coupon zéro et les taux d'intérêt à terme à partir des cours observés des obligations et des bons du Trésor du gouvernement canadien. La première classe de modèles d'estimation, que nous appelons des modèles axés sur des splines, s'inscrit dans le prolongement des travaux de Fisher, Nychka et Zervos (1994), Anderson et Sleath (2001) et Waggoner (1997) et utilise une fonction spline cubique pour estimer les cours observés des obligations à coupon zéro. Dans cette approche, une pénalité ajoutée à la fonction objective des moindres carrés généralisés (proposée par Waggoner) permet d'intégrer le niveau désiré de lissage dans la structure à terme des taux d'intérêt. La seconde classe de modèles, les modèles fondés sur une fonction, est constituée de variantes du modèle de Li et coll. (2001). Elle utilise des combinaisons linéaires définies sur l'éventail entier des échéances pour estimer la fonction d'actualisation. Le modèle proposé par Svensson (1994) appartient à cette classe. La présente étude comprend, outre un examen approfondi de ces divers modèles, une comparaison détaillée de leur performance dans le contexte des marchés canadiens.