Supply Shocks and Real Exchange Rate Dynamics: Canadian Evidence

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs étudient l'incidence de chocs d'offre sur le taux de change réel du dollar canadien. Ils élaborent à cette fin un modèle vectoriel autorégressif structurel à correction d'erreurs qui met en relation le taux de change réel et diverses variables fondamentales. Le schéma qu'ils utilisent pour identifier les chocs repose sur l'imposition de restrictions de long terme et permet de décomposer l'évolution du taux de change réel en ses différentes tendances de longue période, définies essentiellement en fonction de chocs permanents. Deux points majeurs ressortent de l'analyse des auteurs. Premièrement, un choc d'offre positif en faveur du Canada entraîne une appréciation du taux de change réel. Bien que conforme à l'hypothèse de Balassa-Samuelson, cette conclusion va à l'encontre des résultats antérieurs obtenus au moyen de méthodes analogues. Deuxièmement, les variations des prix des produits de base ont tendance à déterminer les mouvements du taux de change à court et à moyen terme, mais les chocs d'offre jouent un rôle prépondérant dans son comportement en longue période. Ainsi, les chocs d'offre expliquent la majeure partie de la composante stochastique de la dépréciation du taux de change réel du dollar canadien depuis le début des années 1990.

Sujet(s) : Taux de change
Code(s) JEL : C, C3, C32, F, F3, F31

Suivez la Banque