Valuation of Canadian- vs. U.S.-Listed Equity: Is There a Discount?

Disponible en format(s) : PDF

Dans cette étude, les auteurs utilisent diverses mesures pour comparer la valeur des actions cotées en bourse au Canada à celle des actions cotées en bourse aux États-Unis. Ils observent, en utilisant à cette fin un large éventail d'instruments d'évaluation, que les actions des sociétés cotées au Canada se négocient à des cours moins élevés que ceux des sociétés cotées aux États-Unis. Se fondant sur une comparaison des cours des actions des sociétés cotées dans ces deux pays — dont les états financiers sont conformes aux principes comptables généralement reconnus —, ils estiment que cet écart ne peut s'expliquer par des différences comptables. Ils observent également que cet écart existe en dépit du fait que le coût des fonds propres est moins élevé pour les sociétés cotées au Canada et que le coefficient de rentabilité de ces dernières est plus élevé que celui de leurs équivalents américains. Conformément aux enseignements de la théorie, l'écart observé est dû en partie à des facteurs propres aux sociétés, notamment le secteur d'activité auquel elles appartiennent, leur taille, le coût de leurs fonds propres et leur rentabilité. Les auteurs observent enfin que l'évaluation est influencée également par les caractéristiques du marché boursier sur lequel se négocient les actions, notamment la liquidité du marché secondaire des titres et la performance relative du marché boursier en général. Cependant, l'écart associé au pays persiste lorsqu'on tient compte des facteurs propres aux sociétés concernées et au marché, ce qui donne à penser que les marchés financiers canadiens et américains demeurent segmentés.

Aussi publié sous le titre :

Market Segmentation and Equity Valuation: Comparing Canada and the United States
Journal of International Financial Markets, Institutions and Money (1042-4431)
Juillet 2008, vol. 18, no 3, p. 245-258