Investment, Private Information, and Social Learning: A Case Study of the Semiconductor Industry

Disponible en format(s) : PDF

Les modèles basés sur l'apprentissage social dans les décisions d'investissement expliquent de manière intéressante les changements brusques observés dans le comportement des investisseurs. Caplin et Leahy (1994) ont mis au point un modèle de ce genre où les agents déduisent le véritable état de la demande des décisions que prennent d'autres agents de suspendre leurs projets d'investissement. L'auteure teste les principales prédictions du modèle de Caplin et Leahy à l'aide d'une base de données unique regroupant des informations sur les projets d'investissement de fabricants de semiconducteurs. Il ressort de l'étude que les entreprises qui ont commencé à installer une technologie radicalement nouvelle semblent influencées par le comportement qu'elles observent chez leurs concurrents. Elles paraissent en effet plus enclines à surseoir à leur projet d'investissement quand d'autres entreprises prennent une décision en ce sens. Une hausse de 1 % du nombre de suspensions entraîne une augmentation de 3,6 % de la probabilité de voir un fabricant ayant entrepris de se doter d'une nouvelle technologie renoncer à son projet. Les suspensions de la part d'autres agents ont aussi un effet important, mais cette fois opposé, sur les fabricants qui optent pour une technologie courante. Ces fabricants sont moins portés à emboîter le pas à leurs concurrents, ce qui semble indiquer qu'ils tirent leurs bénéfices de produits qui constituent des substituts stratégiques, comme s'ils étaient engagés dans une « guerre d'usure ».