Endogenous Central Bank Credibility in a Small Forward-Looking Model of the U.S. Economy

Disponible en format(s) : PDF

Le crédit dont jouissent les autorités monétaires influerait fortement sur la relation entre l'inflation et la position de l'économie dans le cycle. En complément des recherches existantes, l'auteur estime un petit modèle prospectif de l'économie américaine où la crédibilité de la banque centrale est endogène. Son approche se démarque de plusieurs façons de celle de ses prédécesseurs. Tout d'abord, l'auteur endogénéise et estime des paramètres de crédibilité en postulant que les anticipations d'inflation traduisent le fait que certains agents ont un comportement adaptatif et d'autres un comportement prospectif. Deuxièmement, il intègre dans ses modèles deux types de crédibilité : l'une fondée sur les résultats obtenus par les autorités monétaires dans le passé et l'autre sur les effets anticipés de leur action. Troisièmement, il estime une relation non linéaire entre la crédibilité de la politique monétaire et les écarts de l'inflation par rapport à son niveau cible, lequel varie par hypothèse dans le temps. Enfin, l'auteur a recours à des indices de crédibilité non dichotomiques, qui peuvent prendre un continuum de valeurs. Il observe des effets de crédibilité probants, stables et statistiquement significatifs qui induisent une forte inertie de l'inflation. D'après ses résultats, la valeur des indices de crédibilité endogène a augmenté continuellement sous les différents régimes de politique monétaire.