A Structural Error-Correction Model of Best Prices and Depths in the Foreign Exchange Limit Order Market

Disponible en format(s) : PDF

Les cambistes qui ont accès à un carnet électronique d'ordres à cours limité peuvent observer les variations intrajournalières des prix et de la profondeur affichés aux meilleures limites. Les auteurs ont recours à un modèle à correction d'erreurs structurel pour étudier la dynamique de la relation entre le cours acheteur le plus élevé, le cours vendeur le plus bas et la profondeur associée à chacun. Ils incluent parmi les variables de régression des mesures de la profondeur totale du marché aux meilleures limites. Quatre grandes conclusions se dégagent de l'étude. Premièrement, il existe une relation contemporaine entre les meilleures offres et leur profondeur : une hausse du cours vendeur (acheteur) s'accompagne d'une baisse (augmentation) de la profondeur correspondante. Ce résultat donne à penser que les placeurs d'ordres de vente souhaitent éviter le risque d'antisélection lié à une vente sur un marché haussier. Deuxièmement, lorsque l'écart acheteur-vendeur — le terme de correction d'erreurs — se creuse, le cours acheteur s'accroît et le cours vendeur diminue, de sorte que l'écart retourne à sa valeur d'équilibre de long terme. En outre, la profondeur effective aux meilleures limites recule des deux côtés du carnet en raison de l'accentuation de l'incertitude sur le marché. Troisièmement, les valeurs passées de cette profondeur influent sur le processus de découverte des prix tant chez les acheteurs que chez les vendeurs, mais l'effet est plus marqué du même côté du carnet. Quatrièmement, les variations de la profondeur totale aux meilleures limites ont une incidence à la fois sur les meilleures offres et sur les quantités disponibles même si elles ne peuvent être observées par les acteurs du marché.