Linear and Threshold Forecasts of Output and Inflation with Stock and Housing Prices

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs cherchent à savoir si des mesures simples des déséquilibres des prix des actions et de l'immobilier au Canada peuvent renseigner sur l'évolution future de l'inflation et de la croissance de la production. Selon certaines études, l'information contenue dans les prix des actifs, et notamment dans ceux des actions et de l'immobilier, n'est pas fiable, car elle ne permet pas de prévoir systématiquement le niveau de l'activité économique ou de l'inflation. Ces travaux s'appuyaient toutefois sur des relations linéaires simples, incapables de restituer les effets non linéaires des déséquilibres de prix. Les résultats présentés ici portent plutôt à croire que les prix de l'immobilier fournissent des données utiles pour la prévision de la croissance du PIB, même dans un cadre linéaire. Qui plus est, les prix des actions comme de l'immobilier permettent de mieux prédire l'inflation, surtout quand un seuil est spécifié. Les prévisions obtenues sont meilleures que celles élaborées à l'aide d'indicateurs du genre de ceux utilisés dans les courbes de Phillips (dans le cas de l'inflation) et dans les courbes IS (dans le cas de la croissance du PIB).

Aussi publié sous le titre :

Linear and Threshold Forecasts of Output and Inflation Using Stock and Housing Prices
Journal of Forecasting (0277-6693)
Mars 2008, vol. 27, no 2, p. 131-151