Linking Real Activity and Financial Markets: The Bonds, Equity, and Money (BEAM) Model

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs estiment pour le Canada un petit modèle macroéconomique mensuel (du nom de BEAM, sigle formé des initiales des mots bonds, equity and money) articulé autour de trois relations de cointégration mettant en rapport des variables financières et réelles pour la période de 1975 à 2002. Ils définissent par l'une de ces relations un choc d'offre, seul choc à exercer un effet permanent sur le marché boursier, et un choc de demande, qui donne lieu à une surévaluation passagère mais sensible des titres cotés. Les auteurs proposent une fonction de réaction des autorités monétaires qui simule l'effet d'un choc d'inflation permanent sur le taux du financement à un jour et où celles-ci ajustent en conséquence l'évolution de ce taux afin d'éviter tout écart persistant entre les prévisions et le taux d'inflation cible. Du côté de la méthodologie, ils innovent en énonçant les conditions d'identification des chocs permanents dans un modèle vectoriel à correction d'erreurs qui renferment des variables exogènes.

Suivez la Banque