Does Indexation Bias the Estimated Frequency of Price Adjustment?

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs évaluent l'incidence de l'indexation sur la fréquence estimée de révision des prix dans les modèles du cycle économique à prix rigides. La majorité de ces modèles partent de l'hypothèse que les prix sont indexés sur l'inflation moyenne ou passée en dehors des périodes de réoptimisation. Cette hypothèse est adoptée pour accroître la maniabilité du modèle, mais elle ne reflète vraisemblablement pas les pratiques des entreprises au niveau microéconomique. En régime d'indexation, celles-ci sont moins incitées à ajuster leurs prix, ce qui donne à penser que la fréquence de révision des prix est sous-estimée. Pour évaluer la taille de ce biais, les auteurs génèrent des données à l'aide de modèles à la Calvo sans indexation, dans lesquels ils formulent diverses hypothèses concernant le degré de rigidité des prix et le taux d'inflation tendanciel. Ils estiment ensuite la fréquence de révision des prix en régime d'indexation au moyen des données ainsi créées. Les auteurs constatent que le biais dû à l'indexation peut être considérable et atteint jusqu'à douze trimestres dans certains cas.