Hedge Funds and Financial Stability: The State of the Debate

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs brossent un tableau du débat qui entoure les fonds de couverture et leur potentiel de menace pour la stabilité du système financier. L'effondrement d'un ou de plusieurs fonds de couverture peut constituer un risque systémique, de façon soit directe, en mettant en péril des institutions financières d'importance systémique, ou indirecte, en accentuant la volatilité des marchés et en produisant un choc de liquidité sur les marchés clés. Les fonds de couverture et l'industrie du courtage privilégié, qui fournit des services à l'appui de leurs activités, sont des secteurs très concentrés, dominés par une poignée d'acteurs aux relations d'affaires complexes. Même si l'on estime peu probable que le risque systémique représenté par les fonds de couverture se concrétise, le potentiel des dommages que peuvent causer de tels chocs a peut-être augmenté par suite de la ramification, de la complexité et de l'intégration accrues du système financier mondial. Dans l'avenir, il faudra surveiller de près la relation entre les grandes institutions financières complexes et les fonds de couverture. Une réglementation directe ayant pour effet d'accroître la transparence autour des risques de contrepartie ou des positions ne semble pas applicable et est susceptible de créer un aléa moral et de nuire à l'efficience globale des marchés. Une réglementation indirecte de l'activité de courtage privilégié, la discipline de marché et l'amélioration des pratiques de gestion des risques offrent en revanche les voies les plus prometteuses pour contenir les risques associés aux fonds de couverture.