India and the Global Demand for Commodities: Is There an Elephant in the Room?

Disponible en format(s) : PDF

Après dix ans de croissance remarquable, l’Inde est devenue la quatrième économie du monde. Jusqu’à ce jour, l’influence de ce géant sur les marchés internationaux des matières premières s’est pourtant peu fait sentir. Les auteurs analysent comment les politiques internes et commerciales de l’Inde ont dénaturé et freiné sa demande de matières premières. Il ressort que les politiques industrielles du pays ont modifié sa trajectoire d’expansion en plaçant le secteur des services à l’avant-plan et en limitant probablement la demande indienne de métaux. Certaines orientations sectorielles telles que les politiques favorisant l’autosuffisance agricole ont modifié les besoins de l’Inde en denrées et ses exportations dans ce domaine. Les récentes réformes de la politique manufacturière ont stimulé la production et coïncident avec la montée de la demande de métaux observée en Inde depuis quatre ou cinq ans. La poursuite des réformes devrait atténuer l’effet de distorsion des politiques internes et commerciales, et le rééquilibrage de la structure de l’économie indienne devrait hausser la demande d’énergie et de métaux.