Inventories and Real Rigidities in New Keynesian Business Cycle Models

Disponible en format(s) : PDF

Kryvtsov et Midrigan (2008) ont étudié le comportement des stocks dans une économie où il est coûteux de modifier les prix, où la passation de commandes est assortie de coûts fixes et où les entreprises peuvent rater des ventes. Cette fois, les auteurs transposent leur analyse dans un modèle plus évolué capable de rendre compte au plus près de la dynamique du cycle de l'économie américaine. Leur conclusion initiale s'y voit corroborée. Pour rendre compte de l'évolution anticyclique du ratio agrégé stocks/ventes d'après les données, le modèle doit bel et bien intégrer une élasticité du coût marginal réel par rapport à la production qui soit approximativement égale à l'inverse de l'élasticité de substitution intertemporelle de la consommation.

Publication :

Journal of the Japanese and International Economies (0889-1583)
Juin 2010, vol. 24, no 2, p. 259-281 Numéro spécial sur le colloque Sticky Prices and Inflation Dynamics - TRIO Conference