Virgiliu Midrigan

Dernières parutions

Inventories, Markups and Real Rigidities in Sticky Price Models of the Canadian Economy

Document de travail du personnel 2011-9 Oleksiy Kryvtsov, Virgiliu Midrigan
Dans les récents modèles macroéconomiques des nouveaux économistes keynésiens, la rigidité des coûts nominaux – plutôt que celle des prix nominaux – s'avère la source principale de la persistance observée des variations de la production et de l'inflation. Kryvtsov et Midrigan (2010a et b) testent la validité de cette conclusion en confrontant les prédictions d'une théorie fondée sur l'existence de rigidités nominales et de biens stockables avec le comportement effectif des stocks aux États-Unis.

Inventories and Real Rigidities in New Keynesian Business Cycle Models

Document de travail du personnel 2009-9 Oleksiy Kryvtsov, Virgiliu Midrigan
Kryvtsov et Midrigan (2008) ont étudié le comportement des stocks dans une économie où il est coûteux de modifier les prix, où la passation de commandes est assortie de coûts fixes et où les entreprises peuvent rater des ventes. Cette fois, les auteurs transposent leur analyse dans un modèle plus évolué capable de rendre compte au plus près de la dynamique du cycle de l'économie américaine.

Inventories, Markups, and Real Rigidities in Menu Cost Models

Document de travail du personnel 2009-6 Oleksiy Kryvtsov, Virgiliu Midrigan
Les rigidités réelles qui limitent la sensibilité du coût marginal réel aux fluctuations de la production sont un élément essentiel des modèles à prix rigides, nécessaire pour rendre compte de la dynamique de la production et de l'inflation. Dans l'esprit de Bils et Kahn (2000), les auteurs avancent que le comportement du coût marginal au cours du cycle est directement lié à celui des stocks, sur lesquels il est facile d'obtenir des données.

Plus