Price Movements in the Canadian Residential Mortgage Market

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs analysent empiriquement les pratiques des grandes banques canadiennes en ce qui concerne l'établissement des prix sur le marché des prêts hypothécaires à l'habitation au cours de la période 1991-2007. Pour évaluer le degré de concurrence dans la détermination de ces prix, ils utilisent les taux – publiés chaque semaine – des principaux prêteurs hypothécaires. Leurs résultats semblent indiquer que le marché des prêts hypothécaires à l'habitation est imparfaitement concurrentiel. Les auteurs observent une nette présence de chefs de file en matière de prix et notent que, à mesure que le marché devient plus concentré, la dispersion des prix augmente, favorisée par l'octroi accru de rabais par rapport aux taux publiés. Ils constatent également qu'il existe une certaine asymétrie dans l'établissement des prix à court terme même si, à long terme, les banques répercutent complètement les variations du prix des intrants sur leurs taux hypothécaires, selon des hypothèses raisonnables quant aux rabais consentis.